CALENDRIER DU FESTIVAL


BATTLE J2K 2020

Crédit photo : Kevin Rouschausse

BATTLE J2K 2 VS 2

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL



Le Battle J2K regroupe les meilleurs bboys et bgirls du grand ouest. Quelques danseurs de renommée nationale se mêlent également parfois à la compétition ce qui ajoute encore un peu plus de piment à ce rendez-vous. L’évènement est devenu inévitable pour les amoureux de la breakdance. L’an dernier près de 900 personnes ont assisté aux prouesses de bboys et bgirls de notre région, un record d’affluence qui démontre un réel engouement du public pour ce rendez-vous. Ce battle est organisé avec la collaboration de deux partenaires reconnus et actifs dans le développement des danses hip hop sur notre territoire : l’association « Back to Basics » de Nantes, et l’association « K-Danse Laval ». Venez vivre la 10e édition du « battle j2K » et apprécier cette autre facette de la culture hip hop.

* Dans la limite des places disponibles. Placement libre.


« FLI »

Crédit photo :  Kao LY

« FLI »

ART MOVE CONCEPT

 

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL



Ce spectacle nous a tellement touchés que nous ne savons pas par quoi commencer pour vous inviter à venir le découvrir.

D’une rare beauté cette pièce vous invite à un voyage poétique et émouvant. Il s’en dégage une force assez indescriptible entre douceur et puissance à travers la performance physique de ses interprètes provenant d’univers très différents : circassiens, contemporains, Hip Hop, tous des pointures dans leurs disciplines respectives.

La compagnie Art Move Concept a déjà fait un passage remarqué au festival J2K en 2017 avec un autre bijou de leur répertoire : le spectacle Nibiru salué par une belle standing ovation à la fin du spectacle. Avec « Fli »nous ne prenons pas beaucoup de risques si nous prétendons que ce moment magique ravira les plus petits comme les plus grands avec une issue probablement identique à 2017.

Fli est un spectacle pour les petits qui rêvent en grand, et les grands qui souhaitent retrouver l’enfant qui sommeille en eux. Les absents auront définitivement tort !

Dans la limite des places disponibles. Placement libre. À partir de 5 ans.


SOIRÉE « SOLOS EN SCÈNE »

Crédit photo : Pib

« AL WARDA » & « NODES »

SOLOS EN SCENE

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL



Sarah Bidaw présente sa première création « Al Warda », un solo né de son vécu, de ses expériences et de ses pratiques de la danse house et orientale. Dans ce spectacle elle compose et décompose son mouvement, se confronte et assume sa féminité dans un cheminement à travers ses origines et inspirations. Elle danse et ressent, en quête d’équilibre et de justesse. « Al Warda » est un solo introspectif pour se mettre en accord. Entres rythmes traditionnels arabo-berbères et steps de house dance, entre appropriation de gestes hérités et recherche de mouvements propres. La chorégraphe explore avec subtilité sa danse et ses influences pour nous donner à voir qui elle est.




Des danseurs comme Aurélien Collewet aka « Biscuit » vous n’en verrez pas deux comme lui : Impossible ! Doté d’un style atypique et inimitable, Aurélien est le danseur original par excellence. A travers le solo « Nodes » Biscuit développe un personnage pétri de craintes, de maladresses et d’hésitations dans un espace contraint et en apparence cloisonné ou son corps se déplie, se défroisse. Entre contraintes, acceptation de soi et libération, il se joue des liens et propose aux spectateurs une introspection à différents niveaux. Sur fond de musique électronique, Aurélien Collewet nous invite à l’immersion et à la proximité. Une performance rythmée d’énergies et d’émotions, à la recherche d’un dénouement.


Ce spectacle étant en cours de création à l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, nous ne disposons pas de teaser pour vous présenter l’univers de cette pièce. Laval sera l’une des premières représentations publiques de cette création. Nous vous proposons néanmoins un aperçu du style original de ce danseur incroyable.


* Dans la limite des places disponibles. Placement libre. À partir de 7 ans. Durée de la soirée : 1H.



SPECTACLE ENFANT « CRAZY CAR »

Crédit photo : Homard Payette

« CRAZY CAR »

Cie RACINES CARRÉES



ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL



Si vous êtes de fidèles adeptes du festival le nom de cette compagnie ne vous sera pas inconnu. Après leurs spectacles pour enfants « À deux mains » et « MonteETsouris » qui ont émerveillé les plus petits et connu un grand succès, la Cie Racines Carrées est de retour pour cette fois-ci nous présenter sa pièce « Crazy Car ». Avec un mini-bus comme espace de création, les danseurs nous proposent un départ en vacances très original. Au cours de ce « voyage immobile » tout est prétexte au jeu. Entre humour et poésie les danseurs nous invitent à vivre de nouvelles émotions et à la découverte de multiples surprises. Cette nouvelle performance innovante de la compagnie Racines Carrées avec un mini bus comme terrain de jeu est remarquable. Les danseurs recréent le mouvement entre les espaces intérieurs et extérieurs, en adaptant leurs danses aux contraintes du véhicule et de son lieu de stationnement. Ce spectacle propose une nouvelle relation entre danseurs et spectateurs. « Crazy Car » happe et entraîne les spectateurs dans un show à bord du mini-bus en transit. L’assurance de partager un bon moment en famille.


* Dans la limite des places disponibles. Tout public à partir de 3 ans. Placement libre. Durée : 30mn.



ATELIER « CRAZY CAR »

Crédit photo : Homard Payette

« CRAZY CAR »

Cie RACINES CARRÉES


 La compagnie Racines Carrées propose aux enfants et à leurs parents de mettre leurs corps en mouvement à travers des ateliers découvertes des danses hip hop et en lien avec le spectacle « Crazy Car » : le voyage, les moustiques,… Un moment ludique pour petits et grands où chacun pourra envahir l’espace dansé de l’autre.

Au programme : Trois ateliers danse (gratuits et dans la limite des places disponibles) Parents-Enfants à la Maison de Quartier d’Hilard :

  • 14H30-15H30 à partir de 9 ans
  • 16H-17H pour les 3-5 ans
  • 17H30-18H30 pour les 6-8 ans

Déplacement obligatoire à la maison de quartier pour inscription auprès du secrétariat. Ouverture des inscriptions à partir du 1 octobre 2020 9H.


CONFÉRENCE ÉRIC GASPAR Neurosciences/Education « Comment faire de son cerveau un allié ? »

Crédit photo : Tedx Alsace

« Comment faire de son cerveau un allié ? »

ÉRIC GASPAR

*14H30 : Explications et astuces scolaires (Jeunes)

*20H : Mémoire et prise de décision (Grand public)

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL




En 2009, Éric Gaspar, professeur de mathématiques, tombe sur un article dans « Cerveau et psychologie magazine » qui va bouleverser sa vision de la pédagogie : « 50% de la population pense que l’intelligence est une donnée acquise à la naissance ». Ce sondage, Éric Gaspar l’a également effectué auprès de ses élèves, et après un vote à main levée il constate les mêmes résultats.

Partant de ce principe on pourrait alors se dire : Pourquoi donc continuer à apprendre si tout est joué d’avance ? Pourtant selon les dernières recherches en neurosciences, de par sa plasticité le cerveau se reconfigure tout au long de la vie selon les stimulations rencontrées. Cet article a été une révélation pour Eric Gaspar. Il développe ses connaissances dans ce domaine et découvre alors qu’il existe une science nouvelle, la neuroéducation.

Dans la continuité de sa démarche il crée le projet Neurosup dont l’idée est de rassembler et présenter la synthèse des dernières avancées en neurosciences et sciences cognitives permettant de mieux réussir, plus facilement et avec plus de plaisir, tout apprentissage. Via ce projet Eric Gaspar a déjà formé plus de 7000 professeurs aux principes de base du fonctionnement du cerveau qui, à leur tour ont formé leurs élèves.

L’objectif de ces deux rendez-vous : Faire prendre conscience à tout un chacun qu’il n’y a pas de fatalité et que tout le monde peut développer continuellement ses aptitudes. Au-delà du divertissement nous vous invitons à mieux comprendre le fonctionnement de votre cerveau et à venir recueillir quelques conseils simples pour mieux l’utiliser, et en faire un allié.


Dans la limite des places disponibles. Placement libre.



ABD AL MALIK « LE JEUNE NOIR À L’ÉPÉE »

Crédit photo : Fabien Coste

« LE JEUNE NOIR À L’EPEE »

ABD AL MALIK

RÉSERVER

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL



Invité par le musée d’Orsay dans le cadre de l’exposition « Le modèle noir de Géricault à Matisse » (en mars 2019) Abd Al Malik a eu carte blanche pour imaginer une production artistique autour de ce récit. Bouleversé par l’un des tableaux issus de cette exposition « Le jeune noir à l’épée » de Pierre Puvis de Chavannes, Abd Al Malik qui ambitionnait déjà d’écrire un long poème, à sa manière, sur l’identité à l’ère de la mondialisation a perçu ce tableau comme une révélation qui a boosté sa création. Il en découle pour le performeur, le musicien, et l’auteur qu’il est : un spectacle, un album, et un livre.


Le tableau du jeune Noir à l’épée, par sa singularité criante en termes de symbolisme et de représentation de la figure noire, raconte émotionnellement une histoire qui s’inscrit dans le monde de pauvreté et de béton qu’Abd Al Malik a connu toute sa vie. Un récit entrecoupé, fractionné , déclamé, rappé, et chanté sur une musique noire, blanche, métisse, ancienne et moderne, faite de fragments mélodiques, et d’échantillons musicaux divers et variés.


A travers ce spectacle cet artiste aux multiples talents porte un regard sur son parcours, sur son identité profonde en tant que : Alsacien, Français, Européen, aux racines africaines et congolaises. Dans ce monde globalisé et au-delà de cette réflexion sur l’identité que chacun peut avoir quelles que soient ses origines. Ce spectacle appelle également à l’harmonie et à la question : Comment faire peuple ?


SPECTACLE « DOS AU MUR »

Crédit Photo : Dan Aucante

« DOS AU MUR »

Cie YEAH YELLOW

ADOPTEZ LE RÉFLEXE DE L’INSCRIPTION EN LIGNE POUR LE BON DÉROULEMENT DU FESTIVAL




DOS AU MUR nous renvoie dans une perception dans laquelle l’humanité construit le monde qui l’entoure, qui à son tour exercera son influence sur elle. Au-delà de l’aspect artistique et philosophique de la création, les artistes ont souhaité mettre en avant les codes de la danse Hip Hop qui s’appuient sur la recherche d’originalité et le désir de performance technique.


Le spectacle nous pousse à réfléchir sur le rôle des hommes et leur part de responsabilité sur les deux principaux aspects qui se cachent derrière cette expression. Dos au mur : Cette expression utilisée dans la langue courante au sens figuré signifie que l’on n’a plus le choix, qu’il nous faut agir ou faire face à des difficultés. Partant de ce principe, le mur a pour but de faire émerger l’instinct de survie des danseurs face à des situations auxquelles nous sommes confrontés à cause ou malgré nous. Le mur modifie la représentation de l’autre, il convoque l’imaginaire, déforme la réalité, la sublime, la déprécie, la façonne. Peut-on créer un contact, un dialogue, une relation ? Un échange peut-il naître malgré la barrière ? Pour se rencontrer, on invente des moyens de passer : par dessus, par dessous, au travers.


« Le mur n’a-t-il pas vocation à s’effondrer ou à se métamorphoser pour finalement devenir invisible à moins qu’il ne continue d’exister, une fois détruit ? »

 
Dans la limite des places disponibles. Placement libre. Tout public dès 6 ans. Durée 53 mn.

Vers le site web de la ville de Laval | Copyright © 2020 Styles J2K - Ville de LAVAL | Politique de confidentialité